Mélanie la couturière

    Partagez
    avatar
    Mélanie


    Messages : 5
    Date d'inscription : 17/11/2013

    Mélanie la couturière

    Message par Mélanie le Lun 18 Nov - 17:53








    Statut de la fiche : (fini)




    Mélanie













    Surnom : Mélanie l'orpheline

    Rang : Mineur

    Âge : 50 ans

    Sexe : féminin

    Sexualité : hétérosexuelle

    Métier : couturière

    Tique/Manie : met les mains sur ses oreilles, pour ne rien entendre, conséquence de son pouvoir. Elle tremble aussi tout le temps de peur, et parle en bégayant.

    Groupe : Démon de Lucifer

    Arme : aucune

    Spécialité numéro 1 : il s’agit d’un pouvoir passif. Elle peut en effet entendre toutes les pensées de toutes les personnes autour d’elle dans un rayon de 100 m, de manière continue, ce qui provoque chez elle de fortes migraines et un lourd stress. Elle n’a pas révélé son pouvoir, ce qui en fait une paria, de peur d’être tuée, si tout le monde savait qu’elle connait beaucoup trop de secrets pour son bien.

    Spécialité numéro 2 : /



    Description physique



    Non…ce n’est pas un effet d’optique. Non, vous n’avez pas un problème aux yeux. Bien que démone, Mélanie ne se décline qu’en une couleur et dans ses multiples tons : du rose, du rose, et encore du rose ! Pourquoi ? C’est le seul moyen pour elle de voir la vie en rose, et de ne pas abandonner.
    Elle mesure 1m60 et pèse à peine 40 kg tous mouillés. Ce très faible poids est du au fait qu’étant très bas dans la hiérarchie, elle se fait voler une bonne moitié de ses rations alimentaires. Il lui reste donc peu pour survivre, n’ayant pas la force physique de résister à ses tourmenteurs.
    Etant couturière, elle a le devoir d’être bien apprêtée. Elle coud elle-même tous ses vêtements, roses bien sûr, comme ses cheveux et ses ailes. La qualité du tissu n’est pas toujours la meilleure, mais elle joue pour compenser sur des coupes originales, des petits détails tels que des ajouts de dentelles dont elle créé elle-même les dessins, des gants, des colliers de tissus et de verroterie ou des rubans, elle ressemble donc beaucoup à une gothic-lolita toute rose, aspect encore augmenté par le fait qu’elle pique chaque jour des roses fraîches dans ses cheveux. Un frais parfum la suit donc tout le temps, et elle embaume, contrairement à d’autres démons.
    N’étant jamais sortie du palais, sa peau est très pâle. Quant à ses mains, leur peau est très abîmée à cause des nombreuses piqures des aiguilles, et des coupures de ciseaux. Elle est aussi de santé fragile, ne mangeant pas à sa faim. Et parfois, le stress de ce qu’elle entend la fait vomir. On ne lui donne pas pour longtemps à survivre à ce rythme.






    Description psychologique



    La crainte…la peur…ces deux notions dominent l’esprit de Mélanie. La crainte, la peur que son pouvoir soit découvert et qu’on la tue. Pour l’éviter, elle se cache, et joue même aux simples d’esprits. La couture est pour elle un refuge psychologique : être concentrée sur son ouvrage lui permet de moins entendre les bruits ambiants. Tout n’est pas noir : cela l’aide aussi à survivre, et éviter quelques attaques physiques à son encontre, voire même un viol une fois. Malgré tout, elle veut croire que sa vie vaut la peine d’être vécue, et croit toujours que le prince charmant viendra un jour l’enlever sur son cheval blanc, auréolé de roses et de pétales de fleurs. Oui, elle est une démone étrange : elle est fleur bleue et adore aller à la bibliothèque non seulement pour le silence, mais les livres à l’eau de rose qu’on y trouve. Pas les vulgaires livres érotiques, non ! Les livres d’amour, où un homme et une femme se rencontrent, nouent une relation, s’aiment et se marient. Elle a même dessiné l’ébauche de sa robe de mariée ! Mais pour le moment, elle trime et travaille, survivant comme elle peut avec ses petits moyens et son maigre salaire.
    Elle n’a aucun ami, ne pouvant supporter d’entendre les pensées des autres, c’est pour elle incorrect et trop immoral. De plus il serait difficile de maintenir une conversation. Elle en est devenue timide et craintive, et les autres la prennent pour une idiote et une asociale qui se prend pour ce qu’elle n’est pas, et donc la malmènent par voie de conséquence.






    Histoire du personnage



    Mélanie est née il y a 50 ans des amours d’une nuit entre une succube et un garde des prisons du premier cercle. Neuf mois après sa conception, la mère est venue donner l’enfant dont elle ne voulait pas à son père, folle de colère d’avoir du attendre de mettre bas pendant 9 mois, 9 mois sans plaisirs selon elle. Facile de le reconnaître parmi tous ses clients : seul lui avait les cheveux roses comme ceux de l’enfant. Mélanie a donc grandit de manière maladroite avec ce père qui partait et revenait, gardée par des nounous et des femmes de gardes. Elle grandit doucement, apprenant la couture auprès des femmes pour repriser les vêtements de son père et les siens, sa solde ne permettant que de vivoter dans un petit appartement de 2 pièces.
    A 10 ans, sa vie bascule : elle manque d’être violée par le chef de son père, le chef de la garde, mais n’est sauvée in-extremis que par le déclenchement de son pouvoir avant que ce dernier n’arrive à ses fins. Il était venu à la maison juste discuter avec elle, la touchant de plus en plus pendant la discussion, ses hanches, ses jambes, ses bras, ce qui avait créé chez elle un climat de malaise et de tension. Elle s’enfuit, prétextant un rendez-vous. Tout s’enchaine alors…quelques jours plus tard, son père est muté au front, dont il ne reviendra pas. Elle comprend ce qui l’attend, et fuit au palais des Seigneurs où elle arrive à obtenir une place d’apprentie, ses débuts étant prometteurs. Depuis, elle joue au chat et à la souris avec ce démon, Barabbas, le responsable de son malheur.
    Elle apprend à maîtriser son pouvoir, l’étendant de plus en plus, ce qui lui permet de survivre, mais l’éloigne aussi des gens. Elle a créé autour d’elle une île de solitude, et ne sait pas comment stopper son pouvoir qui prend de plus en plus de place dans sa vie. Une chose est certaine pour elle : elle n’est pas la fille de sa mère mais de son père. Elle n’est pas une succube, et ne veut pas se donner à lui. Elle est même dégoûtée des rapports amoureux à cause de cela. Elle le sait, elle a essayé de se toucher, sans résultat, guidée par des livres de la bibliothèque. Elle rêve d’une vie meilleure, une vie en rose…Avec un prince…Si elle arrive à surmonter cela : qui voudrait de quelqu’un qui sait lire dans votre esprit et est frigide ?




    ¤ Petite description rapide (résumé) :Mélanie est une jeune démone frigide, couturière, rêvant d’une vie meilleure, et poursuivie par Barabas qui est obnubilé par elle depuis plus de 40 ans. Heureusement, son pouvoir lui a permis jusqu’ici de lui échapper, mais jusqu’à quand pourra t-elle se cacher dans les méandres du palais et l’atelier de couture, son refuge.







    Hors rp

    Votre âge :passé un certain âge une dame n’a plus d’âge u_u

    Vos doubles comptes :Astaroth, Marie Hideside, Lux

    Quelque chose à dire :je ne suis vraiment pas raisonnable XD








    avatar
    Nura karasu


    Messages : 241
    Date d'inscription : 22/05/2013

    Re: Mélanie la couturière

    Message par Nura karasu le Lun 18 Nov - 18:21


    Fiche validé!
    Je valide ta fiche, bon RP

      La date/heure actuelle est Dim 9 Déc - 22:08